Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 01:50

Six ifs poussaient sur un rocher posé sous la course du soleil.

Oisifs, ils végétaient, lassés de chercher la source du ciel.

Plaintif, le premier if défaille et son écorce pleure du miel.

Des six ifs, il était le plus enclin à la romance et au sommeil.

 

Le second if, craignait la taille, et mêlait aux étoiles ses branches.

Gérondif déployé en feu de paille, sous les activités de l’existence,

Compulsif, il cherchait dans ses entrailles la réalité de sa chance.

Dépressif, il ne trouvait que la faille du premier et ses avalanches.

 

Le troisième if, révolté de sa position insipide et intermédiaire,

Faisait sa manif, signait des pétitions pour de lénitifs orages.

Arbre actif et engagé, sa mission fît suite à la mort de sa mère.

C’était Maman if, desséchée en une saison de fictifs nuages.

 

Le quatrième if, tacheté de fruit nocifs, était la sœur if, très coquette.

Elle aime le laudatif et les gâteaux qu’elle vole au vent des comètes.

Ses pendentifs, joyaux rouges vifs, lui donnaient une humeur de fête,

Et les astres admiratifs, de là haut, l’illuminait de lueurs guillerettes.

 

Le cinquième if  était le moins expérimenté, âgé d’à peine cent ans.

Jeune, émotif et impulsif, rien n’arrêtait sa volonté d’être puissant.

Instinctif, pour un rien et sans motif, il s’emportait au moindre vent.

Il voulait être massif et aérien, et arrêter de ses branchages le temps.

 

Les sixième if, contemplatif du haut de ses huit siècles, murmure

Son récit d’if contant le furtif court de sa vie et sa piètre allure.

D’hâtif, naguère, il est devenu lourd et lascif, et ne croit plus au réel.

Génitif de la terre, il se sait nu et sourd aux apocryphes lois du ciel.

 

Hélas, aucun des six ifs ne vit les si dans les ifs,

Ni le mouvement rotatif que prit leur esquif.

Poussif, face à l’édifice, pour avoir osé l’infinitif,

Sisyphe poussait un rocher, où poussaient six ifs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Allover
commenter cet article

commentaires

Jyckie ! 27/05/2010 11:37


Bonjour,
Superbes épousailles de la poésie et du texte... Une recherche évidente dans un style littéraire riche à profusion.
Je suis très fière de votre participation dans ma communauté.
Amicales pensées,
Jyckie


Allover 27/05/2010 12:48



Merci à vous pour votre accueil.


 Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Allover
  • : Quelques mots qui riment...
  • Contact

Recherche

Liens