Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 11:21

La bonne ne nuit à ses maitres, que quand elle dort,

Alors qu’eux, ne l’ont à la bonne que dans l’effort.

Mais la dame fuit, par les lettres, son triste sort,

Ses chaines, son entrave, ceux qui l’ignorent.

 

Son esprit libre s’envole, emportant les brimades,

Car seule, la nuit console les petites gens qui s’évadent.

Sans bruit, un livre innocent efface une vie maussade,

Le mépris des puissants s’évanouie et l’âme gambade.

 

Son imagination organise un merveilleux voyage

En un univers infini où se tissent émotions et images ;

Ses yeux suivent les lignes, lisent le message,

Reviennent et s’alignent, avant de tourner une autre page.

 

Son esprit libre s’envole et s’évade

Voyez comme il vibre, fait des vagues

Mais qui peut le suivre à ce stade

Le réel est ivre et fait des tags

 

Elle lit pour délivrer son âme,

Dans son lit, tient son sésame

Pas un livre, mille charmes

La magie au cœur d’une larme

 

Bonne nuit les enfants sages,

La bonne ne nuit  qu’à son naufrage.

Quand elle construit son ouvrage,

C’est ses ennuis qui prennent le large.

 

La bonne nuit à ses maitres, quand elle dort,

Avant, elle lie des peut-être à des métaphores.

En son cœur, en  son être, se mettent à éclore

Des lueurs, des fenêtres, dans ses yeux morts.

 

Allover 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Allover
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Allover
  • : Quelques mots qui riment...
  • Contact

Recherche

Liens