Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 21:04

Petit coquillage, au fond du lac Leman,

Loin du rivage, multiplie les bâillements.
Aucun sillage ne trouble tes instants,
Tu es bien sage et survis humblement.
 
Un adolescent, aux questions fondamentales,
A posé sa serviette sur le sable,
Cherchant réponse à la puissance cérébrale,
A prolongé sa quête par cette fable.
 
Petit coquillage, déposé libre et sans lien,
Contemple la danse langoureuse des algues.
Sans ancrage, tu te plais à vivre en buccin,
Trembles et avances par tes nageuses valves.
 
L’enfant expérimentateur te déplaça
Loin de ton havre de paix, dans les eaux vives
D’un torrent impétueux où il t’encercla
D’un grillage pour t’éviter la dérive.
 
Petit coquillage, tu connus le tournis
Dans ta cage, ballotté en fétu de paille.
Pris dans les flots et leur rage, tu fus surpris.
Dans les virages enchaînés, tu es détail.
 
Le jeune curieux observa ton comportement
Et il nota très précisément, jour après jour,
En ce lieu, le moindre de tes déplacements,
Jusqu’à ce que tes errements prirent court.
 
Petit coquillage fit les fils de la survie.
L’adhérence à un roc calma l’agitation.
Ton tissage confirma cette théorie :
L’intelligence n’est autre qu’adaptation.
 

Allover 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Allover
commenter cet article

commentaires

Gradiva 06/02/2008 17:31

Je réalise que je suis plus conne qu'un mollusque. Alors je ne mangerai plus jamais d'huîtres. lol... Bises, Allover.

Allover 06/02/2008 19:11

Non, il faut continuer d'en manger. c'est bon et en plus c'est plein d'iode. Ca peut pas faire de mal à l'intelligence. Quand Piaget du haut de ses 17 ans a réalisé cette expérience, il ne savait pas qu'il posait la première pierre de sa théorie de l'intelligence.Bises Gradiva

Présentation

  • : Le blog de Allover
  • : Quelques mots qui riment...
  • Contact

Recherche

Liens