Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 21:04
 
 
Ils ont arrêté le bus, sans faire attention au numéro,
Ont terrifié les passagers du malheur.
Ils ont contrôlé, pour la nation, à la couleur de la peau.
Ici, on ne veut rien partager même pas la douleur.
 
Dans les écoles, on lit la lettre du résistant,
Alors que s’envolent, par les fenêtres, les enfants.
On déporte en parlant d’éloignement,
On exporte la haine des maîtres de l’occident.
 
On veut du chiffre pour atteindre les quotas,
L’humanité se dilue dans un nombre.
On veut poursuivre ceux qui ouvrent les bras
Aux déshérités vues comme des ombres.
 
Guy Môquet les regarde dans les yeux,
Une larme dans l’âme.
L’histoire c’est mise à pleurer, mon dieu,
Le drame de la dame.
 
Une belle nation qui déraille,
Déplace les gens contre leur gré.
Et puisque la raison n’est qu’un détail,
Qu’elle s’efface avec l’humanité.
 
Le bus est reparti ce matin plus léger,
Et mon cœur s’est alourdi.
Les rues semblent s’être vidées,
Et le chauffeur prie.
 
Allover 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Allover
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Allover
  • : Quelques mots qui riment...
  • Contact

Recherche

Liens