Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 12:31

Emissaire, de la source vers les nuages,
Des larmes en voyage,
Creusèrent ton cours malgré les orages
Tissant ton ouvrage

Ainsi va le cours de l’humain
De plaisirs en peines
Quelques petits détours contraints
Font fleurir les plaines

Ainsi va le cours de l’amour
A jaillir en fontaine,
Sourire juste pour une cour
ou finir dans la seine.

Le fil du temps, de mots en dérapages,
De rêves en mirage,
Se faufile entre les barreaux du barrage
Pour d’autre plage.

Ainsi va le cours de la romance,
Aux caresses d’une phrase,
Les sillons qui courent et dansent
te laissent en extase

Ainsi va le cours de l’existence,
Avec ses plis en surface,
Des vagues de velours en errance,
L’esprit faisant des traces.

Les histoires coulent creusant le paysage,
Nos âmes, nos visages.
La mémoire enroule le temps de passage
En vagues d’images.

Ainsi va le cours de la vie,
De torrents, en chutes ou retenues,
En dérivant de jours en nuits,
Sinuant dans les minutes perdues.

Ainsi va le cours du cœur,
De clapotis en bras de rivière,
D’émois en roulis rieurs,
D’accalmies en ébats tributaires.

Les espoirs, contournant à chaque virage
Drames et naufrages,
Repartent, tout en caressant les rivages,
Entament une autre page.

Ainsi va le cours de l’être,
Avec ses joies, ses plaies et ses quêtes,
La survie pour renaître,
Encore une fois, malgré les tempêtes.

Ainsi va le cours de tes yeux,
D’embruns en pluie de soleil,
Signant à la couleur des cieux,
Le chemin d’une vie en éveil.

Allover 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Allover
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Allover
  • : Quelques mots qui riment...
  • Contact

Recherche

Liens